Cartographier le monde d’aujourd’hui

Il faut toujours garder à l’esprit que réaliser une carte n’est affaire que de cohérence et de respect des subtilités de la vision humaine.
Didier Poidevin

De l’Antiquité à nos jours, les cartographes ont représenté le monde au gré d’observations, de réflexions mythologiques, philosophiques et religieuses, d’évènements historiques, de mutations politiques et de découvertes scientifiques. La carte est donc beaucoup plus qu’un simple support rendant compte du découpage géopolitique d’un territoire à une époque donnée; c’est un témoin du passé et du présent. Cette activité permettra aux élèves d’imaginer le durable en les amenant à découvrir des cartes anciennes et en leur faisant cartographier une aire culturelle en particulier.

Les élèves font d’abord une incursion dans le passé en examinant des cartes ou des livres anciens qui témoignent de diverses réalités géographiques. Pour ce faire, plusieurs ressources s’offrent à eux telles que les musées, les centres d’interprétation, les atlas, les expositions et les archives en ligne. Cette étape leur permettra de découvrir les caractéristiques de cartes anciennes ainsi que des facteurs et des perceptions qui ont influencé le contenu et la réalisation de ces dernières. Puis, individuellement ou en équipe, les élèves étudient une aire culturelle de plus près. À l’aide de livres, d’encyclopédies, d’atlas et d’Internet, ils relèvent les caractéristiques d’une aire culturelle : références territoriales, éléments naturels (fleuves, montagnes, zones climatiques), éléments humains (population, langue, religion), réalités historiques (colonisation, décolonisation), etc. Cette collecte de données leur permet ensuite de reproduire à leur tour les gestes des cartographes en concevant une carte qui rendra compte de leur compréhension de l’organisation propre de l’aire culturelle étudiée.

Au terme de l’activité, l’élève se sera familiarisé avec la cartographie ancienne et aura approfondi sa connaissance et sa compréhension d’une aire culturelle grâce à l’étude des réalités qui la caractérisent. La production d’une carte lui aura aussi permis de se questionner sur le travail des cartographes d’autres époques et de mettre à profit sa créativité. Cette activité peut faire l’objet d’une création collective par la classe ou d’une collaboration avec un enseignant en arts plastiques, qui apporterait son soutien en matière de graphisme.

Ressources complémentaires