Diablocor à la recherche des pas perdus

L’inspecteur Diablocor donne comme mission aux élèves de reconstituer une scène de crime à partir d’extraits vidéo de chorégraphies, de traces de pas ainsi que de mains et de corps placés dans toutes sortes de positions. Un véritable défi!


Lancement de l’enquête

Certains voient la vie en rose; d’autres la prennent avec un grain de sel. L’inspecteur Diablocor, lui, danse la vie. Il ne marche pas, il virevolte. S’il est énervé, il se balance, se trémousse d’un côté à l’autre. Quand il est joyeux, il gigue et twiste. Sa dernière enquête l’a conduit sur une scène de crime mystérieuse : dans une salle de classe, des traces de pas et des contours de silhouettes humaines tapissaient le plancher. Dépassé par ce qu’il voyait, l’inspecteur a demandé du renfort, mais pas de n’importe qui : il ne s’entoure que de gens comme lui, des amoureux de la danse. Diablocor et ses collègues arriveront-ils à découvrir l’étrange manifestation qui s’est produite dans ce local?

Quelques pistes

Les élèves imaginent d’abord la scène du crime. Pour ce faire, l’enseignante ou l’enseignant a préparé une série d’indices qui serviront à l’enquête : traces de pieds et de mains taillées dans du carton, et extraits vidéo, par exemple de spectacles de danse. 

Puis, les élèves se divisent en équipes pour jouer tour à tour les rôles de créateurs et d’enquêteurs de la scène du crime. Les créateurs prennent la pose et tracent le contour de leur corps, par exemple avec une craie sur du carton noir. À partir de leurs connaissances et de ce qu’ils ont vu dans les extraits présentés par l’enseignante ou l’enseignant, ils font des choix quant à la disposition des traces de pieds et des esquisses de leurs corps sur le sol. Ils organisent leurs idées. Une fois la scène de crime mise en place, les enquêteurs doivent la reconstituer physiquement et, pour ce faire, élaborer une courte chorégraphie qui reproduise les événements de la scène.

L’enquêteur à l’extérieur

Les élèves présentent leur travail à l’école ou dans l’espace public, lors de la Journée internationale de la danse.

Outils et complices de l’enquêteur

Pour approfondir