En garde! Prêts? Allez! Halte!

L’escrime est un sport complexe, fascinant, qui fait appel à la science, à l’art. Derrière son masque, le fleurettiste, l’épéiste ou le sabreur possède un regard en alerte. Respectueux de son adversaire, il démontre une maîtrise de soi qui l’amène, non par la force, mais plutôt par une réflexion rapide, à le déjouer. Anticipation, tactique, précision, technique, souplesse, réflexes… autant de mots qui se rejoignent pour définir ce sport olympique. Dans cette optique, les élèves sont appelés à vivre, par le moyen de l’escrime (l’escrimousse), une expérience leur permettant de réinvestir leurs savoirs essentiels du programme en éducation physique et à la santé au primaire. Ils seront autres qu’eux-mêmes en personnifiant des escrimeurs à différentes époques, de la Renaissance à aujourd’hui sachant vaincre l’adversaire avec l’épée, symbole d’honneur et de distinction.

L’enseignant ou l’enseignante, ou l’historienne ou l’historien invité en classe, amène les élèves à faire un voyage dans le temps en mettant l’accent sur les valeurs héroïques propres à l’escrime d’hier jusqu’à celles modernes de l’escrime olympique et tisse des liens avec les activités ou les loisirs qui se rapprochent de ce sport. Les élèves préparent et présentent, ensuite, une routine synchronisée de duel, une petite scène théâtrale, pourquoi pas à la manière de Cyrano de Bergerac ou des Trois Mousquetaires, et ce, à partir des techniques enseignées. De cours en cours, les élèves en arrivent à participer à un tournoi en utilisant l’équipement moderne (masque, bavette, veste, gant), les techniques apprises, en respectant les comportements éthiques. Il s’agit alors d’un tournoi où les escrimeurs affrontent des adversaires sur une piste d’escrime, où les valeurs olympiques de ce sport sont mises de l’avant. Et pourquoi ne pas profiter de l’occasion pour inviter les élèves à imaginer l’escrime dans le futur? En s’inspirant des valeurs d’honneur et de courage qui sont à la base de ce sport, ils inventent un mouvement et le mettent en pratique dans le cadre du tournoi. Dans l’étape d’intégration, ils reviennent sur leur démarche. Ils expriment alors les différentes facettes culturelles qu’ils ont explorées, se questionnent à savoir comment, dans leur quotidien, ils peuvent réutiliser ces valeurs et relever des défis en se transformant en preux chevaliers, maîtres de leur avenir.

Chaque élève est invité à faire un bond avec style, avec élégance, dans une pratique autrefois liée à des fins militaires, à la réparation de l’honneur, et qui, lentement, s’est métamorphosée, voire sans aucun doute humanisée par le sport, la littérature, la réflexion éthique (les comportements à adopter lors de conflits).

Ressources complémentaires