La bande dessinée se révèle

Qu’elle soit européenne, américaine ou japonaise, la bande dessinée révèle des époques, des sociétés, des cultures. Saurions-nous les reconnaître et prolonger ces univers par le jeu dramatique?


Il faut réfléchir, l’œil ne suffit pas.
Paul Cézanne (1839-1922), peintre français

Lancement de l’enquête

Planche après planche, la bande dessinée raconte bien plus qu’une histoire. Une seule case suffit parfois à reconnaître une société, une époque, une culture. Examinés de près, les attributs des personnages, les lieux présentés et les gestes posés offrent de multiples indices. Quel est ce monde mis en images? Que l’enquête commence!

Quelques pistes

Parmi une sélection de bandes dessinées, les élèves choisissent en équipe une planche ou une case qui illustre une situation du quotidien, familière ou non. En faisant abstraction des phylactères, les élèves déterminent d’abord les éléments qui leur permettent de préciser l’époque, la culture et les lieux mis en scène (décor, vêtements, attitude et action des personnages).

Chaque équipe rédige ensuite un canevas de la scène sélectionnée et certains éléments de sa recherche. Les élèves déduisent ou inventent les liens entre les personnages, ce qu’ils font et ce qui s’est produit avant ou après une action. Ils brossent en quelques lignes un portrait de la scène, puis laissent un autre groupe improviser à partir de ce travail. Après la présentation devant la classe, les autres élèves tâchent de reconnaître la bande dessinée utilisée.

Les élèves peuvent aussi choisir de jouer la scène sans paroles à l’aide du masque neutre. Si la bande dessinée privilégie l’image plutôt que le texte pour soutenir son message, le masque neutre laisse davantage parler le corps. Enfin, pourquoi ne pas imaginer le passage entre deux bandes dessinées? Comment une scène d’un album de Tintin pourrait-elle nous mener, par exemple, à une scène d’une histoire de Buck Danny?

Quelques complices

– Un artiste du Répertoire culture-éducation présente le masque neutre et ses défis.
– Un membre de l’Association des illustrateurs et illustratrices du Québec discute des enjeux graphiques de la bande dessinée.

Indices et repères culturels

Pour approfondir