La danse dans la peau

Les élèves se font enquêteurs et aident une danseuse étoile à retrouver la mémoire. Pour ce faire, ils doivent dépasser les idées reçues et cerner les caractéristiques de la danse contemporaine. Qui est-elle? Pourquoi agit-elle ainsi? Et comment s’inspirer de ses faits et gestes pour créer une danse?


L’art doit découvrir et révéler la beauté que le préjugé et la caricature ont dissimulée.
Alain Locke, philosophe américain, 1885-1954

Mise en situation

Après une chute sur scène, Contemporaine, une étoile québécoise de la danse, perd la mémoire. Elle ne sait plus qui elle est, ce qui la définit ni comment bouger. Des patrouilleurs la trouvent, confuse, titubant dans un parc. Ils l’emmènent au commissariat, où une accusation officielle de vagabondage est déposée contre elle. Débute alors son procès, dont l’enjeu principal est de découvrir la véritable identité de la danseuse.

Quelques pistes

Le procès de Contemporaine se déroule sous différents angles, amenant le jeune à se familiariser avec des artistes reconnus pour leur travail dans le monde de la danse contemporaine, ainsi qu’à découvrir de nouvelles façons de bouger en rapport avec ce type de danse.

Dans un premier volet, l’enseignante ou l’enseignant présente d’abord aux jeunes des extraits de spectacles de danse contemporaine sans la trame sonore. Comme Contemporaine est amnésique, elle a besoin du regard pointu des enquêteurs. Ces derniers doivent dénicher des indices en ne se basant que sur le mouvement. Ensuite, l’enseignante ou l’enseignant inverse le procédé et fait entendre aux élèves la musique sans les images. Les enquêteurs trouvent de nouveaux indices et tentent de faire correspondre les extraits visuels et les extraits sonores. Après une période de classement et d’organisation des caractéristiques relevées, les élèves sont invités à créer des duos qu’ils présenteront aux jurés. À la lumière des renseignements recueillis, ces derniers devront décider s’ils sont en présence ou non de danse contemporaine.

Dans un second volet, Contemporaine est soupçonnée de toutes sortes de choses bizarres. Certaines sont vraies, d’autres non. Comme sa mémoire lui fait toujours défaut, elle demande de nouveau l’aide des élèves-enquêteurs. Le groupe se scinde en deux : les élèves de la première moitié préparent des énoncés stéréotypés ou non sur la danse en général, plus particulièrement sur la danse contemporaine, et ceux de la seconde moitié tirent au hasard des énoncés et mènent l’enquête. Ces derniers sont alors amenés à distinguer le vrai du faux ainsi qu’à défendre leur vision à l’aide d’exemples concrets. La présentation d’extraits de spectacles peut servir à valider leur point de vue. Ils créent finalement une courte séquence, d’abord de danse urbaine, puis de danse contemporaine, y intégrant les caractéristiques propres à celle-ci. La première moitié du groupe est alors invitée à trouver les éléments qui ont été retravaillés.

Quelques complices

Pourquoi ne pas inviter les élèves de musique à créer une trame sonore pour les duos de danseurs? Les technologies de l’information et de la communication peuvent également être mises à profit par les élèves dans la réalisation d’un vidéoclip des duos.

L’enseignante ou l’enseignant peut aussi puiser dans le Répertoire culture-éducation et inviter une danseuse ou un danseur ou encore une représentante ou un représentant d’une compagnie de danse contemporaine en classe. Cette riche rencontre permettra aux élèves d’ouvrir leurs horizons et, peut-être aussi, de se défaire de certaines idées préconçues au sujet de la danse contemporaine.

Indices et repères culturels

Pour approfondir