La portée des mots

Il y a des paroles qui portent plus loin que le vent.
Suzie Murray

Combien de fois nos pas indécis ont-ils trouvé refuge dans une phrase énoncée par un philosophe, un penseur qui exprimait, en peu de mots, une profondeur capable de redonner du sens à notre quête, que celle-ci soit individuelle ou collective? Ainsi, des phrases telles que Je pense, donc je suis, Aimez-vous les uns les autres, L’homme est un loup pour l’homme, Une idée devient une force lorsqu’elle s’empare des masses ont influencé l’homme dans la poursuite de ses aspirations politiques, sociales, humaines et spirituelles. Il serait intéressant pour les élèves de rechercher les origines de ces phrases, d’ici comme d’ailleurs, qui s’inscrivent dans nos mémoires et dont nous percevons la portée évocatrice et l’influence encore aujourd’hui. La danse se veut un moyen d’expression artistique fort à propos pour traduire la force de ces mots rassemblés.

Pour mettre ces phrases en action, l’enseignante ou l’enseignant invite les jeunes à créer et à interpréter, en grand groupe, une chorégraphie qui ferait la part belle aux mouvements de masse et aux relations entre les partenaires.

Individuellement, les élèves recherchent d’abord des phrases célèbres, d’ici comme d’ailleurs, en les situant chacune dans leur contexte. Puis, en grand groupe, ils choisissent les phrases qui serviront au travail de création, en fonction de leur diversité, de la relation avec l’ici et l’ailleurs, de leur impact culturel et de l’inspiration chorégraphique qu’elles génèrent.

Des improvisations dirigées par l’enseignante ou l’enseignant permettent ensuite aux élèves d’expérimenter diverses combinaisons d’éléments associés au langage de la danse qui deviendront leur matière première de création. Ils portent alors leur attention sur l’effet produit et la symbolique qui se dégage, par exemple des déplacements de plusieurs jeunes dans une même direction, des rassemblements et des distances qui se créent entre les élèves, des chutes interrompues par un élève portant secours ou des changements de direction soudains.

Par la suite, en petits groupes, le travail de création s’amorce. Chacune ou chacun compose une image de danse inspirée par l’une des phrases sélectionnées, qui sera interprétée subséquemment par l’ensemble des jeunes. Lorsque la séquence de mouvements et de déplacements est créée, chaque équipe procède à des essais d’enchaînements avec l’ensemble des élèves et ajuste ses choix chorégraphiques, au besoin.

Ce projet de création permettra aux participantes et aux participants de mieux comprendre la portée des mots prononcés par d’illustres personnages qui ont sonorisé l’histoire et la dimension symbolique que la danse offre pour traduire les idées. Il leur ouvrira également l’esprit sur l’ailleurs, tout en contribuant à construire leur vision du monde. Pour aider les élèves à comprendre les origines des phrases célèbres et leur influence sur le cours de l’histoire, cette expérience artistique pourrait se prolonger dans les apprentissages effectués en histoire et éducation à la citoyenneté.

Ressources complémentaires