Le curriculum sportif

Le sport mesure la valeur humaine en millimètres et en centièmes de seconde.
Bernard Arcand

Le langage des mathématiques permet d’amorcer de multiples discussions. Un simple diagramme résumant en pourcentage les résultats d’une équipe sportive durant plusieurs saisons fournit au commentateur des données objectives à partir desquelles il livre un message plus ou moins expressif. Les médias d’information, que ce soit les journaux, les émissions de télévision ou les sites Internet, usent amplement de ce genre de données. Par ailleurs, que dire de ces statistiques qui s’ancrent dans le temps? Ne sont-elles compilées que pour être pulvérisées? Que dire de ces records détenus par des athlètes de haut niveau qui stimulent l’imaginaire du jeune sportif? Ces chiffres donnent parfois à l’amateur la force de se surpasser, d’améliorer ses propres statistiques, afin de devenir, lui aussi, champion du monde, médaillé olympique.

En classe, les élèves échangent sur cet élément culturel qui se retrouve dans tous les sports. Ils constatent que les statistiques reflètent une réalité sportive locale ou internationale et qu’elles représentent un aspect durable des sports. De plus, ils prennent conscience que les performances soulèvent des enjeux d’ordre éthique et qu’elles sont intimement associées à l’essor technologique, aux sciences de la nutrition et à celles du développement physique. En fait, derrière chaque statistique exceptionnelle se cachent de nombreux efforts et même des sacrifices. À la suite de cet échange en classe, chaque élève est appelé à préparer un curriculum sportif portant sur une équipe, une pratique ou un athlète significatifs à ses yeux. Qu’il s’agisse de Chantale Petitclerc, de Sidney Crosby, de l’Impact de Montréal, du sport équestre, l’élève représente les données recueillies sous forme de tableaux et de diagrammes. Enfin, il les présente oralement devant ses pairs, à la manière d’un analyste.

Plusieurs élèves pratiquent un sport régulièrement et s’intéressent aux athlètes de leur discipline sportive. Ils entendent aussi les gens de leur entourage en discuter. Cela les amène à mieux saisir la passion parfois contagieuse qui anime les amants du sport lors d’événements sportifs. Par ailleurs, soulignons que le langage oral est révélateur : ne dit-on pas d’un athlète qui impressionne fortement qu’il est bel et bien une machine? En fait, il n’y a qu’un pas à faire pour amener l’élève à imaginer, à partir de récentes découvertes technologiques, à quoi pourrait ressembler cette machine humaine qui ferait tomber un record établi.

À vos statistiques, prêts, imaginez!

Ressources complémentaires