Le jardin des mots

Car le mot, qu’on le sache, est un être vivant.
Victor Hugo

Les mots voyagent, bougent, se transforment, naissent et disparaissent. Tels des êtres vivants, comme le disait Victor Hugo, ils ponctuent momentanément la vie des humains qui les utilisent. Phénomène en mouvement dans toutes les langues, les mots sont le reflet de ceux qui les utilisent. Ils témoignent d’une époque, de situations sociales, politiques vécues par les hommes. En jouant avec la langue française, les élèves sont amenés à s’imaginer le futur de leur langue en inventant des mots qui pourraient servir à représenter les réalités du monde de demain et en rédigeant un texte qui apparaîtrait dans le dictionnaire du futur.

Les élèves consultent des dictionnaires de la langue française provenant de différentes époques et de divers lieux de la francophonie (France, Belgique, Suisse, Québec). Ils réalisent ainsi que le lexique de la langue s’enrichit continuellement et que cette dernière accueille des mots qui viennent d’ailleurs ou en crée de nouveaux pour répondre à diverses réalités. Dans les dictionnaires, certains mots sont abandonnés ou les lexicologues marquent certains de la mention « vieilli » ou « archaïque », pour en souligner l’usage révolu. Les élèves acquièrent ainsi de nouvelles connaissances lexicales et morphologiques et mettent leur imagination à profit. Puis, les élèves sont amenés à créer de nouveaux mots, à les regrouper en diverses familles et à rédiger le texte qui apparaîtrait dans ce dictionnaire du futur.

L’activité peut être réalisée en utilisant la métaphore des fleurs : tels des papillons dans un jardin qui butinent les fleurs pour y trouver du pollen, les élèves créent de nouvelles sortes de fleurs, de nouvelles familles de mots, représentant les nouvelles réalités qu’ils désirent illustrer. Ainsi, les pétales de chaque fleur correspondent à tous les mots inventés qui sont liés à cette réalité. En arts plastiques, les élèves peuvent réaliser un jardin de mots. Au moyen de divers matériaux, ils créent les différentes fleurs en désignant le champ sémantique que représente chacune d’elles et indiquent sur chaque pétale le vocabulaire qui lui est associé.

Ressources complémentaires