Le temps d’un amour

Le verbe aimer est difficile à conjuguer : son passé n’est pas simple, son présent n’est qu’indicatif et son futur est toujours conditionnel.
Jean Cocteau

Amour rime-t-il forcément avec toujours? Le sentiment amoureux a été largement exploré, de tout temps, par la dramaturgie. Comment ce sentiment s’exprime-t-il sur scène d’une époque à l’autre? Les jeunes d’aujourd’hui se reconnaissent-ils dans les élans amoureux de tous ces Roméo et Juliette d’ici et d’ailleurs? Après avoir parcouru différents textes du répertoire théâtral présentant une passion amoureuse, les élèves sélectionnent puis mettent en scène l’une de ces scènes d’amour. Ils en font l’interprétation en imaginant que cet amour se prolonge dans le temps.

Les élèves font d’abord la lecture d’œuvres théâtrales d’époque et d’origine différentes abordant les relations amoureuses. Puis, en équipe de trois ou quatre, ils sélectionnent une œuvre et une scène en particulier. Afin de bien en saisir le sens, ils font une courte recherche sur l’auteur et son époque, puis relèvent les caractéristiques psychologiques des personnages. Ils suggèrent le décor et l’ambiance de la scène grâce à des accessoires et à des éléments de costume qui tiennent compte des particularités esthétiques de l’époque. Ils s’attribuent des rôles et des fonctions, notamment pour la mise en scène. Après avoir procédé à quelques répétitions, chaque équipe interprète sa scène devant la classe. Puis, dans le but d’approfondir leur expérience théâtrale, les élèves font un exercice d’improvisation sur le sentiment amoureux. Sur un claquement de mains, la personne qui joue est remplacée par une autre qui poursuit la scène d’amour et change le cours de l’histoire vers un amour durable. En groupe-classe, les élèves font ensuite un retour sur leurs expériences théâtrales, puis échangent sur la représentation des sentiments amoureux au théâtre, à diverses époques.

Tout en enrichissant leurs connaissances du répertoire théâtral, les élèves ont l’occasion, au cours de cette activité, de poser un regard nouveau sur la durabilité des relations amoureuses. En considérant divers points de vue, ils font la différence entre émoi passager et amour durable. Ce faisant, ils relèvent la diversité de traitement de ce sentiment au théâtre en fonction des auteurs et du contexte de chaque époque. En cours de français, les élèves peuvent aussi réécrire les répliques d’une scène, non plus de rupture, mais plutôt de déclaration d’amour éternel. Ils peuvent également profiter de la Saint-Valentin pour présenter, à la cafétéria de leur école, de courtes scènes de théâtre invisible dont le thème serait Imaginer un amour durable.

Ressources complémentaires