L’électricité sur hautes fréquences

Je vais vendre l’électricité si bon marché que seuls les riches pourront se payer le luxe d’utiliser des bougies.
Thomas Edison

Le Québec est un territoire propice à la production d’hydroélectricité. En plus de mettre toute la population sur la même fréquence, l’électrification des zones urbaines et rurales, puis la nationalisation de l’électricité ont eu un impact majeur sur son développement économique, social et politique. Afin de rendre compte de l’importance de cette source d’énergie pour le Québec, les élèves réalisent un assemblage collectif sur l’hydroélectricité. Être sur la même fréquence prend ainsi une double signification. D’une part, l’électrification du Québec permet à tous ses habitants d’adopter un même mode de vie et, d’autre part, cette activité offre aux élèves l’opportunité de s’engager, tous ensemble, dans une production commune.

La fée électricité (1937) de Raoul Dufy (1877 – 1953) est d’abord présentée à la classe. Cette grande composition murale du Musée d’art moderne de Paris met en valeur le rôle de l’électricité en France au début du XXe siècle. Elle sert à la fois de déclencheur et de référence pour l’activité. Les élèves y repèrent des personnages historiques ainsi que des scènes associées à la découverte de l’électricité et à ses usages. Ensuite, ils ou elles s’interrogent sur la production québécoise d’hydroélectricité en identifiant les éléments géographiques et historiques qui la caractérisent (relief, rivières, barrages, lignes de transport, régions productrices et consommatrices, événements historiques, personnages clés, etc.). Finalement, les élèves organisent cette masse d’informations avant de réaliser un assemblage vivant et dynamique d’images, de photos et d’autres éléments iconographiques.

Ce projet est une occasion pour l’élève de prendre conscience de la place occupée par l’hydroélectricité dans l’univers culturel et le mode de vie québécois, mais aussi sur le plan de l’identité et de l’imaginaire collectif. De plus, cette activité lui permet de s’initier aux œuvres murales, notamment La fée électricité. Par la suite, cette activité pourrait dépasser le cadre de l’univers social en faisant par exemple l’objet d’une présentation orale. Également, les recherches pourraient servir de prétexte à une création plastique médiatique, dans le cours d’arts plastiques, où pourrait s’ajouter l’expertise d’un artiste invité. Une fois terminée, la création collective pourrait être installée dans une zone passante de l’école.

Ressources complémentaires