Les sports d’ici et d’ailleurs

La culture propre à l’Antiquité grecque accordait autant d’importance au développement de l’esprit qu’à celui du corps. Aussi la pratique d’activités physiques était-elle à l’étude. Les élèves occidentaux sont les héritiers de cette conception de l’éducation. Mais qu’en est-il aujourd’hui des pratiques sportives? Sont-elles les mêmes partout sur le globe? S’il y a lieu, pourquoi sont-elles si différentes? Les jeunes sont invités à répondre à ces questions, entre autres, en comparant leurs activités physiques avec celles d’autres enfants de leur âge qui vivent ailleurs qu’au Québec afin de constater l’aspect culturel de chacun des sports et d’expérimenter les rudiments de certains d’entre eux.

L’élève visite d’abord, sur Internet, des sites proposés par l’enseignante ou l’enseignant et collecte des informations pertinentes liées aux sports pratiqués ici ou ailleurs (règlements, équipement, etc.). Il fait un choix parmi ceux qui l’intéressent. Par exemple, il peut constater le lien qui existe entre certains sports et le climat (le hockey en Amérique du Nord), le relief (le ski en Autriche) ou l’histoire d’un pays (le cricket et l’essor de l’Empire britannique). Il peut également s’interroger sur l’utilisation des animaux dans certains sports (la corrida) ou l’importance du développement technologique dans d’autres (le vélo). De plus, l’élève peut être amené à se demander pourquoi des pratiques sportives s’avèrent universelles (le soccer), tandis que d’autres ne dépassent pas certaines frontières (le football américain).

Après avoir recueilli des informations sur un sport spécifique, l’élève produit ensuite un schéma pour le présenter en début de cours, en classe ou au gymnase. Il met l’accent sur ce qu’il a appris, notamment les différences entre la pratique de ce sport ici et celle qui existe ailleurs. Puis, il donne des consignes à ses compagnons de classe pour qu’ils expérimentent des gestes techniques qui caractérisent la discipline choisie. À la lumière des diverses formes de ce sport observées ici et ailleurs, il pourrait être invité à le reconstituer sous une forme originale et à le pratiquer en groupe.

Enfin, à la suite de cette activité, l’élève pourra rédiger un texte en anglais en formulant le souhait de pratiquer éventuellement le sport à l’étude, seul, avec des amis ou avec des membres de sa famille. La comparaison entre des sports d’ici et d’ailleurs lui permettra de mieux les connaître et de saisir la signification culturelle des pratiques sportives qui font maintenant partie de nos traditions.

Ressources complémentaires