Orientation professionnelle : témoins recherchés

Quels éléments poussent une personne à choisir une orientation professionnelle particulière? Pour le découvrir, les élèves mènent une entrevue avec un témoin inspirant dont le cheminement se rapproche de leurs champs d’intérêt.


Enquête et indices

Pour une ou un élève du secondaire, la démarche menant au choix d’une orientation professionnelle peut s’avérer un réel mystère. La rencontre avec une personne significative de son entourage ou de sa communauté ou encore l’étude d’un personnage célèbre peut toutefois l’aider à mieux comprendre ce passage obligé.

Ces figures importantes, témoins privilégiés du processus d’orientation professionnelle ou d’expériences entrepreneuriales, peuvent amener les élèves à découvrir les éléments qui poussent une personne à emprunter une voie particulière. Les jeunes trouveront ainsi une source d’inspiration, d’ouverture et d’enrichissement pour leur propre parcours.

Sur la piste du témoin

Les élèves partent d’abord à la recherche d’un témoin dont le cheminement se rapproche de la réalité de leur parcours scolaire, de leur futur choix professionnel ou de leur intérêt pour l’entrepreneuriat. Ils préparent ensuite une grille d’entrevue qui leur permettra de découvrir la vérité sur les motifs qui ont poussé cette personne à faire un choix professionnel particulier. Une fois l’entrevue ou la recherche terminée, les élèves rédigent un résumé de ce qu’ils ont appris, puis se livrent à une réflexion personnelle qu’ils pourront partager avec leurs camarades de classe.

Audience du témoin

Qu’est-ce qui a influencé son parcours :
– sa famille?
– ses pairs?
– le développement économique de sa région?
– un événement particulier?
– le contexte politique?
– les nouvelles technologies?

Une autre avenue

Dans le cas où le témoin serait difficile à joindre, les jeunes peuvent  effectuer plutôt une recherche pour découvrir le cheminement de cette personne, ses choix et ses influences.

Quelques complices

Les questions et la structure de l’entrevue peuvent être conçues avec la complicité de l’enseignante ou de l’enseignant de français. De plus, dans le cours d’histoire, les élèves peuvent dresser le portrait de l’évolution d’un métier au Québec, tout en déterminant les précurseurs qui y sont associés. Ces derniers deviendraient alors les témoins sur lesquels les élèves baseraient leur enquête.

L’enquêteur à l’extérieur

Pour approfondir