Un clic, de bruit à musique

Les élèves se penchent sur l’évolution des moyens de diffusion de la musique et créent une ritournelle en explorant les possibilités sonores des objets et des instruments mis à leur disposition. Au terme de l’activité, ils mesurent la portée du Web en lançant leur pièce dans le cyberespace.


Mise en situation

L’humain s’est toujours servi de ce qui lui tombait sous la main pour s’exprimer et partager sa vision du monde. L’évolution en ce qui a trait à la musique est spectaculaire : du tronc creux aux outils électroniques. Aujourd’hui, même les sons de la vie courante réclament leur place dans la musique. En outre, la diffusion des pièces est facilitée par Internet. Dans cette activité, les élèves réfléchissent à l’évolution des moyens de diffusion de la musique et expérimentent la création et la diffusion d’une pièce musicale en s’inspirant des moyens numériques mis à leur disposition.

 

Activité

1.     Les élèves se penchent sur l’évolution des modes de diffusion de la musique à travers le temps : en direct (salle de concert), enregistrements sur cassette, sur disque, en format MP3, etc. Ils se questionnent sur la portée des moyens de diffusion de la musique à différentes époques.

2.     Les élèves sont invités à créer une ritournelle soutenue par un ostinato. Sur un schéma harmonique simple suivant la forme ABA, la pièce est composée d’une ligne rythmique de base, d’une mélodie et d’effets sonores produits par des instruments ou, encore, s’ils sont accessibles à l’école, par des objets technologiques désuets (claviers, souris, tour d’ordinateur, etc.). L’enseignante ou l’enseignant peut présenter aux élèves des extraits visuels ou sonores de musique composée à partir d’objets de la vie courante.

3.     Les élèves explorent d’abord les possibilités sonores des objets mis à leur disposition pour créer leur ritournelle, qu’ils enrichissent ensuite à l’aide d’un logiciel de boucle ou de traitement audio ou d’une application de tablette électronique.

4.     Les élèves lancent leur création dans le cyberespace. Ils la partagent à l’aide des moyens de diffusion à leur disposition : sites Web, intranet ou réseaux sociaux.

5.     Au terme de l’activité, une appréciation des pièces enregistrées pourrait être faite en grand groupe.

 

Autres avenues

Dans le cours de français ou d’anglais, les élèves pourraient composer des paroles pour les ritournelles.

Il serait possible de faire l’activité avec des élèves du secondaire. La ritournelle pourrait alors prendre la forme du rondo ou être conçue de façon plus personnelle.

Au lieu de créer une ritournelle, les élèves pourraient reproduire l’environnement sonore d’un endroit dans l’école où beaucoup d’outils technologiques sont utilisés, comme le secrétariat ou le local d’informatique.

Repères culturels

Ressources complémentaires