Une histoire à flonflons

Il y a de la musique dans le soupir du roseau; il y a de la musique dans le bouillonnement du ruisseau; il y a de la musique en toutes choses, si les hommes pouvaient l’entendre.
Lord Byron

La nature est une muse. Ses paysages inspirent l’artiste peintre, sa complexité touche le poète, ses textures éveillent le sculpteur, ses mouvements animent le chorégraphe. Des compositeurs de toutes les époques se sont mis au diapason de la nature afin de créer des œuvres magistrales qui transcendent le temps et les cultures. Pensons aux Quatre saisons d’Antonio Vivaldi, à La mer de Claude Debussy, à Casse-Noisette de Piotr Ilitch Tchaïkovski ou à Pierre et le loup de Sergueï Prokofiev. À la manière de ces compositeurs, les élèves seront invités à s’inspirer de la nature afin de créer, tous sur la même fréquence, une histoire collective qu’ils accompagneront de sons.

L’enseignante ou l’enseignant anime d’abord un jeu de discrimination auditive afin d’amener les élèves à distinguer des sons qui leur sont familiers. Il peut également leur demander une minute de silence pour les sensibiliser aux bruits présents dans la classe ou au parc, selon le cas. Puis, les élèves découvrent une pièce ou un conte musical inspirés de la nature. Ils sont alors invités à exprimer les émotions qu’ils ressentent, à nommer les parties de la pièce qu’ils aiment particulièrement et à identifier les instruments de musique qu’ils reconnaissent. Par la suite, l’enseignante ou l’enseignant propose aux élèves d’inventer une histoire collective ayant pour thème certains éléments de la nature, comme les animaux sauvages ou les phénomènes météorologiques. Pour l’accompagner, ils ajoutent des sons qu’ils produisent avec du matériel trouvé dans la classe, des instruments de musique ou leur propre voix. Leur œuvre peut enfin être enregistrée et présentée devant public.

Au terme de cette activité, les élèves auront eu l’occasion d’explorer les sons qui les entourent tout en découvrant des œuvres musicales et leurs auteurs. Ils seront en mesure de comprendre le lien qui existe entre la nature et la musique, et de le reproduire à l’intérieur d’un conte musical qu’ils auront eux-mêmes créé. Des musiques et des contes de différentes cultures pourraient aussi être utilisés. Cette activité est susceptible de mener à d’autres productions telles que l’élaboration d’une courte partition musicale en collaboration avec un instrumentiste invité.

Ressources complémentaires