Saint-Valentin

Bonne Saint-Valentin
À l’école, je me rappelle, il y avait cette enseignante, vous savez, de ce genre qui nous marque tant, sans que nous puissions nous expliquer pourquoi avant d’être grands. Toute l’année, il m’avait semblé l’entendre raconter. Sans cesse, elle ouvrait ce que je pensais être des parenthèses pour jeter des ponts entre les leçons. Elle ouvrait la porte au quotidien avec lequel elle tissait des liens, elle ouvrait les frontières des disciplines, nous invitait à voir les choses en perspective, car rien n’existait sans un contexte. J’écoutais et mon esprit s’ouvrait, lui aussi.

De là où on se trouvait, elle nous menait plus loin, pour qu’on voie mieux le point de départ ou d’arrivée et, plus loin encore, une autre ligne d’horizon où on pouvait se projeter et mieux comprendre la place de chaque connaissance dans un univers beaucoup plus grand que nous et, en même temps, à notre portée.

Je ne crois pas qu’alors je savais ce que « culture » signifiait. Et pourtant, elle était au cœur des apprentissages avec cette enseignante. C’est ce qui rythmait les cours, retenait mon attention, m’aidait à attacher ensemble ce qu’on apprenait et à poser un regard neuf, ouvert et curieux sur un monde riche.

Maintenant, je sais.

Et je sais combien je souhaite continuer à travailler à ce que la culture à l’école rejoigne les enfants, qui, sans pouvoir nécessairement le réaliser maintenant, seront reconnaissants plus grands. Comme moi.

Merci à vous, passeurs culturels!

Vicky Parent, coordonnatrice de l’Équipe culture-éducation, et les membres de celle-ci, qui vous souhaitent bonne Saint-Valentin!